Au Pays du Grand Meaulnes

AF Goncourt 1913

Visitez La Maison Ecole du Grand Meaulnes

autrement avec une application gratuite

Vous suivrez un parcours guidé à votre rythme et vous accéderez à des contenus audio, vidéo et quizz . Un parcours a été créé pour les enfants avec des jeux interactifs (quizz, puzzle, défi photo).

Je suis allé à l’écoleGuidigo

Dans les pas du Grand Meaulnes

« Une longue maison rouge, avec cinq portes vitrées sous des vignes vierges, à l’extrémité du bourg, une cour immense avec préaux et buanderie, qui ouvrait en avant sur le village par un grand portail…tel est le plan sommaire de cette demeure où s’écoulèrent les jours les plus tourmentés et les plus chers de ma vie… »

La Maison Ecole du Grand Meaulnes est à la fois le témoignage d’une école de la fin du XIX ème siècle, celle de la Troisième République et en même temps une maison d’écrivain. En effet,l’auteur Alain-Fournier s’est largement inspiré de son enfance passée dans cette école pour écrire son roman Le Grand Meaulnes.

Henri Alban Fournier a cinq ans lorsqu’il arrive à Epineuil le Fleuriel, village situé aux confins du Berry et du Bourbonnais, où son père vient d’être nommé directeur de l’école de garçons et greffier municipal.

Il vivra de 1891 à 1898 dans cette maison d’école qui regroupe les salles de classe, la mairie et le logement de fonction. Les deux tiers du Grand Meaulnes s’inspirent de son passage à Epineuil le Fleuriel, lieu dont il ne se détachera jamais vraiment et qu’il décrira par le détail, ne transposant que quelques noms.